PRÉSIDENT AVEC LA BÉNÉDICTION DU RABBI DE LOUBAVITCH

Nouveaux faits à propos des rapports entre les Lubavitchs et le président Sarkozy, fraichement “marié” à Carla Bruni-Tedeschi.

Comme déjà abordé, les Lubavitchs se servent de l’Igros Kodech (Les lettres du Rabbi Menachem Mendel Schneerson, dernier Rabbi de la secte Lubavitch) pour correspondre avec le Rabbi.

Le procédé est simple. Vous écrivez une lettre au Rabbi. Vous la glissez dans l’Igros Kodech et la réponse du Rabbi se lit à l’endroit même où vous avez glissé votre lettre.

C’est ce qui est expliqué sur l’image qui suit, tiré du blog du Beth 'Habad-Lubavitch de Neuilly-sur-Seine dont le rav est David Zaoui.

Des Miracles avec Igroth Kodech

La lettre suivante témoigne des rapports qui existaient entre les Lubavitchs et Nicolas Sarkozy avant l’élection de ce dernier à la présidence de la République Française :

 

Par conséquent, constatant l’attachement du candidat Sarkozy à la communauté Lubavich, le rav de Neuilly Sur Seine, David Zaoui, prit sa plume et écrivit au Rabbi Menachem Mendel Schneerson (qui, rappelons-le, est mort en 1994) à travers l’Igros Kodech. Voici ci-dessous la transcription de la lettre de Zaoui :

Le 11 Avril 2007

A l'attention du Rabbi Menachem Mendel Schneerson,

Nous avons préparé un courrier qui va être adressé à tous les Shlou'him [émissaires du Rabbi] et les Rabbanim de France demandant de soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy au poste de Président de la République Française.

Il est aujourd'hui un ami de notre communauté et l'a prouvé à maintes reprises en acceptant les activités de notre institution dans les rues de la ville dont il a été le maire de nombreuses années, en acceptant le principe de recevoir "les 7 Lois de Noé" et plus récemment en se démarquant clairement comme ami d'Israël en pleine guerre du Liban sur une chaîne de télévision à une heure de très grande écoute.

Notre but n'est pas politique car nous connaissons tes intentions à ce sujet mais plutôt de soutenir et d'encourager les bonnes relations entre le futur Président et notre communauté afin d'intensifier la préparation à l'avènement messianique que doit connaître le monde dans quelques instants.

En espérant que notre demande retiendra favorablement ton intention et sera sujette à tes bénédictions, Dieu fasse que nous méritions immédiatement la Délivrance définitive et totale.

Shmouel David ben Sarah (Zaoui)

On peut noter plusieurs choses dans cette lettre :

-          imaginons le tollé que cela ferait si un évêque de l’Église catholique décidait d’envoyer une lettre à tous ses confrères pour apporter leurs soutiens à un candidat quelconque.

-          Rappelons-nous de la vidéo de Sarkozy à la sortie d’une réunion du CRIF où il s’énerve lorsqu’un journaliste le questionne sur le « vote juif ».

-          La confirmation de l’engagement de Sarkozy à respecter les 7 lois noachiques.

Voici la réponse (en réalité une page de l’Igros Kodech) du Rabbi Menachem Mendel Schneerson (qui, rappelons-le, est mort en 1994) à la lettre du rav de Neuilly Sur Seine, David Zaoui. Les passages soulignés en rouge et en jaune ne sont pas de nous. Ils sont du rav Zaoui. Ils sont censés montrer que le Rabbi Menachem Mendel Schneerson approuve la lettre du rav Zaoui.

Cette réponse permettra au rav Zaoui d’écrire sur son blog :

 PRÉSIDENT AVEC LA BÉNÉDICTION DU RABBI DE LOUBAVITCH

Après l’élection de Sarkozy à la présidence de la République, le rav Zaoui s’est déplacé à l’Élysée et a offert à Sarkozy un présent relatif aux sept lois noachides :

Après l’élection de Sarkozy à la présidence de la République, le rav Zaoui s’est déplacé à l’Élysée et a offert à Sarkozy un présent relatif aux sept lois noachides

 

Quelques photos supplémentaires :

Sarkozy ornée d’une kippa lors d’une fête de la hannuka à Neuilly-sur-Seine. A sa droite, le rav David Zaoui.

Sarkozy ornée d’une kippa lors d’une fête de la hannuka à Neuilly-sur-Seine. A sa droite, le rav David Zaoui.

Sarkozy et le rav David Zaoui.

Sarkozy et le rav David Zaoui.

Sarkozy recevant une Menorah de la part des Lubavitchs. A sa droite, le rav David Zaoui de Neuilly Sur Seine.

Sarkozy recevant une Menorah de la part des Lubavitchs. A sa droite, le rav David Zaoui de Neuilly Sur Seine.


(Dimanche 31 décembre 2006 - 10 Tevet 5767)

Le Rav David Zaoui rencontre Mr Christian Estrosi, Ministre Délégué à l’Aménagement du Territoire

7ème jour de Hanouccah 5767

Vendredi 22 décembre, le Ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy délègue le Ministre C. Estrosi, pour recevoir en son nom le Rav David Zaoui, Directeur du Beth 'Habad de Neuilly sur Seine.

C'est à l'issue d'un entretien chaleureux que le Rav David Zaoui a remis une magnifique Ménorah en argent, symbole de la lumière apportée de tous temps aux nations du monde par les institutions de Torah, en témoignage de l'amitié réciproque existant entre le Ministre d'Etat, la Communauté Juive de France et Israël.

(Rappelons que Nicolas sarkozy fut le premier homme politique au gouvernement français - porte parole et ministre du gouvernement Baladur en 1995 - à recevoir une Ménorah de la part du Mouvement Loubavitch par l'intermédiaire du Rav David Zaoui.)

Christian Estrosi et le Rav David Zaoui.

Christian Estrosi et le Rav David Zaoui.

Christian Estrosi recevant une Menorah de la part des Lubavitchs.

Christian Estrosi recevant une Menorah de la part des Lubavitchs.

Télécharger le PDF

SOURCE :

http://chabad-lubavitch-neuilly.blogspot.com/2007/11/president-avec-la-benediction-du-rabbi.html

Suite à la demande de nombreuses personnes, nous mettons en ligne l'histoire extraordinaire du Président Nicolas Sarkozy qui reçut la bénédiction du Rabbi de Loubavitch Méle'h HaMachia'h chlita avant son élection.

Il est important de préciser, que compte tenu de l'importance et du sérieux du sujet, le Beth 'Habad-Lubavitch de Neuilly-sur-Seine représenté par son président, le rav David Zaoui, s'engage devant D.ieu de la vérité absolue du témoignage ainsi produit et atteste sur l'honneur qu'à aucun moment ce témoignage ni les documents produits n'ont été arrangés ou modifiés de quelque sorte soit-elle.