11 Mars 2007 - bicentenaire du Grand Sanhdrin

Discours des ministres Renaud Dutreil et Michèle Alliot-Marie






Extrait du discours de Renaud Dutreil, ministre des PME :


"Les juifs sont apparus sur la scène de l'histoire, ornés de trois distinctions spécifiques. Ils ont imposé une véritable révolution, le monothisme éthique. Ils ont rédigé la Bible, la charte de l'humanité civilisée et ils se sont chargés de l'apostolat du messianisme. Le judasme comme la République a vocation universel. La Torah ne s'adresse pas seulement à l'homme religieux juif auquel simpose l'ensemble des commandements, elle sadresse à tout homme et à tout l'homme. Les lois noachiques sont valables pour tous les hommes. Ce sont ces lois qui sont la base des droits de l'homme et qui ont valeur universelle. Il n'est d'ailleurs pas étonnant que Ren Cassin, Président de l'Alliance Isralite Universelle, ait été également le principal auteur de la déclaration universelle des Droits de léHomme de 1948, ce qui lui valut le Prix Nobel de la paix. Renaud Dutreil
Renaud Dutreil



Extrait du discours de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense :


"Bien faire passer dans les esprits et pas seulement dans les lois la pleine citoyenneté des juifs de France, cela a exigé certes plus que la simple déclaration des Droits de l'Homme, si novatrice et si importante fut-elle. Voilà pourquoi l'obstination de labbé Grégoire, voilà pourquoi de longs débats encore nécessaires, des débats souvent passionns exprimant l'ignorance de ce que sont la foi et la culture juive, exprimant aussi l'élan et la générosité révolutionnaire. Et ce sont finalement cet élan et cette générosité qui l'emporteront. Le décret du 27 septembre 1791 reconnaît enfin la citoyenneté aux juifs de France et ce grand pas enfin franchi suscite une profonde reconnaissance parmi les juifs. Tout cependant n'est pas encore gagné. Il reste à vaincre, encore, toujours, les mythes, les pérjugés, les peurs encore inscrits dans les pays. Il reste, pour reprendre le Credo de Jules Isaac et de Jacob Kaplan, à passer de l'enseignement du mépris à celui de l'estime. Il reste à faire passer les principes et les textes dans les faits et les habitudes de vie, dans les esprits et dans les cœurs. Un long apprentissage commence. Michèle Alliot-MarieMichèle Alliot-Marie



La totalité des discours de Renaud Dutreil et Michèle Alliot-Marie est disponible au format PDF.




Retour l'index de www.vigitrad.org