SERVIAM 

Lettre d’informations sur les relations entre l’église conciliaire et le judaïsme.                                                           

Enfin il leur envoya son fils, en disant, ils respecteront mon fils. Mais quand les vignerons virent le fils, ils se dirent entre eux : Voici l’héritier; venez, tuons-le et nous aurons son héritage.(S. Matthieu, Chap. XXI, 37-38)


 Numéro 16                                          Parution irrégulière                                   5 Avril 2009

Qui a tué Jésus-Christ ?

  En ce dimanche des Rameaux, voici ce qu’explique Dom Guéranger dans L’Année Liturgique :

 ”Il est temps d'écouter le récit de la Passion de notre Sauveur ; mais afin de montrer au ciel et à la terre que nous ne sommes pas scandalisés, comme le furent les disciples, par le spectacle de son apparente faiblesse et du triomphe de ses ennemis, tenons en mains les rameaux avec lesquels tout à l'heure nous l'avons proclamé notre  Roi.

L'Eglise lit, à quatre jours différents de cette Semaine, la narration des quatre Evangiles. Elle commence aujourd'hui parcelle de saint Matthieu, qui le premier a écrit son récit sur la vie et la mort du Rédempteur. En signe de tristesse, les Acolytes ne viennent pas à l'ambon avec leurs cierges, et le livre n'est pas encensé. Sans saluer le peuple fidèle par le souhait ordinaire, le Diacre qui remplit le rôle de l'historien commence immédiatement son lamentable récit.”

  En ces temps où les fables les plus invraisemblables sont publiées sur les véritables responsables de la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ, il nous a paru important de rendre disponible le livre ”Qui a été Jésus-Christ” du Père Isodoro da Alatri. Ce livre a déjà été présenté dans le numéro 13 de Serviam.

  En espérant que ce livre puisse vous faire mieux comprendre les grands mystères de la semaine qui s’annonce, nous en profitons pour vous souhaiter, avec quelques jours d’avance, une joyeuse fête de Pâques.

Contact : contact.serviam@gmail.com

Aucun copyright.

QUI A TUE JESUS-CHRIST ?

LA RESPONSABILITÉ DES JUIFS DANS LA CRUCIFIXION DU SEIGNEUR

par le Père Isidoro da Alatri

 

«Que les Juifs ne disent pas: "Nous n'avons pas fait mourir le Christ"»
SAINT AUGUSTIN (Commentaire sur le psaume LXIII)

 

 

Nihil obstat quominus imprimatur

 

Romae, die 29 decembris 1960- (Fr. Ioannes Baptista A. Farnese) - Minister Provincialis O.F.M. Cap.

Imprimatur

Verulis, die 20 novembris 1961- Carolus Livraghi-  Ep. us Verulan-Frusinaten

 

Lire : QUI A TUE JESUS-CHRIST ?

Acheter le Livre

TABLE DES MATIÈRES

 

Préface de l'abbé Curzio Nitoglia  p.2

Déclaration – Remerciements   p.3

But du présent opuscule  p.3

Prière d'introduction   p.4

La parole est aux Evangiles   p.5

Remarques et constatations   p.8

Foule qualifiée   p.10

"Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants"  p.11

Réponse à une contestation   p.12

Le peuple élu réprouvé pour avoir tué le Christ   p.13

La destruction de Jérusalem comme châtiment national   p.15

Fondement théologique   p.18

"Père, pardonnez-leur"   p.19

Ignorance coupable   p.20

Qui donc a tué le Christ ?   p.21

Le meurtre du Christ dans les Actes des Apôtres   p.22

Le nouveau peuple élu   p.24

Saint Laurent de Brindes et la responsabilité des Juifs dans la mort du Christ   p.26

Saint Paul et le retour d'Israël   p.27

Explication   p.29

Conclusion   p.31

 

Appendice I - La pensée des Pères de l'Église et d'illustres exegetes   p.33

Appendice II - Documents ecclésiastiques   p.36

a) Condamnation de la Société "Les Amis d'Israël"

b) Monitum S. Ufficii

Appendice III - Document historique et apologétique   p.39

Appendice IV - Confirmation théologique   p.41

 

Bibliographie   p.43